Camille, étudiante en école de commerce à GEM et en licence 3 de droit à l’Université de Grenoble

Camille, étudiante en école de commerce à GEM et en licence 3 de droit à l’Université de Grenoble

1/ Pourquoi avoir voulu rentrer en classe préparatoire D1 ?

Je ne savais pas trop ce que je voulais faire, j’hésitais entre entrer à Sciences Po ou aller en fac de droit mais sans savoir vraiment si le droit me plairait. Du coup j’ai opté pour la formule qui me permettait de préparer le concours de Sciences Po tout en découvrant le droit.

2/ Comment as-tu vécu tes années de classes préparatoires ?

La 1ère année a été dure, j’ai voulu arrêter car je me suis rendu compte que je n’aimais pas le droit au point de vouloir en faire mon métier et que je ne voulais plus particulièrement rentrer à Sciences Po donc je ne voyais pas pourquoi continuer. Après avoir discuté avec les profs et surtout une 2A qui m’a présenté le concours Passerelle, je me suis intéressé à ce concours, aux débouchés et j’ai finalement décider de me tourner vers les écoles de commerce. La 2ème année a été plus dure car l’échéance du concours approche mais elle est passée plus vite car elle est plus courte et surtout on a un objectif, on sait pourquoi on travaille, ce qu’on veut et le fait d’avoir un objectif précis, un but aide à mieux vivre l’année.

3/ Avec le recul, quel bilan tires-tu de ces années ?

Mon bilan est assez positif. J’ai trouvé ma voie, j’ai eu mon concours donc même si je n’ai pas passé 2 années particulièrement folles, j’en suis contente car si je n’étais pas passé par cette étape, je ne serais pas à GEM aujourd’hui.

4/ En quoi tes années de classes préparatoires t’aident dans ton parcours universitaire aujourd’hui ?

Je suis définitivement plus à l’aise à l’oral et je continue de m’organiser de manière efficace. J’arrive à m’adapter facilement aux exigences des différents profs car la différence de méthodologie entre fac et prépa pendant les 2 ans nous prépare à nous adapter à différents environnements.

5/ Peux-tu nous en dire plus sur ta formation ? Comment tu l’as intégré ? Si tu t’épanouis ?

Je suis en 1ère année du Programme Grande École de Grenoble École de Management en double parcours, management (comme tout le monde) et droit (je prépare une L3). L’école a un partenariat avec l’université de Grenoble donc ce parcours est intéressant quand on sort d’une D1 et que l’on veut terminer notre licence, voire même continuer en master 1 ou 2.

J’ai intégré GEM par le concours passerelle. Ce n’est pas un concours compliqué en soi, il faut juste bien travailler les matières du concours et comprendre les exigences des correcteurs, très différentes de celles des correcteurs de l’ENS. Aujourd’hui j’adore ce que je fait et je ne regrette absolument pas mon choix, l’ambiance école (associative, liste…) est super et on ne s’ennuie jamais, il y a toujours quelque chose à faire. C’est très enrichissant et très intéressant.

6/ A qui conseillerais-tu cette classe préparatoire ?

À n’importe qui qui hésite dans ce qui veut faire plus tard, à tous ceux intéressés par le droit mais qui ne sont pas sûrs de savoir si cette matière va leur plaire. Cette prépa laisse de nombreux débouchés dans beaucoup de domaines, ce qui en fait son réel avantage.