Un enseignement pluridisciplinaire

Un enseignement pluridisciplinaire

De manière générale, les prépas proposent les matières suivantes :

Droit civil, une branche du droit privé étudiant les relations entre individus, que ce soit le droit des biens (le droit de la propriété par exemple) ou encore le droit des obligations (la responsabilité civile, le droit des contrats, etc.).

Economie générale, avec un programme qui se divise entre la microéconomie et la macroéconomie.

Langues vivantes (anglais et très souvent espagnol et allemand, parfois italien).

Culture générale (avec une approche à dominante économique et juridique correspondant souvent à l’épreuve du grand oral de l’ENS)

Un choix parmi les options suivantes (cela dépend des prépas, cf. leur présentation individuelle) :

Droit public, avec un programme se divisant entre le droit constitutionnel (qui concerne le gouvernement et les pouvoirs publics, par exemple le rôle du Président de la République) et le droit administratif (plus sur l’administration et sa relation avec les administrés, par exemple le recours à la force publique)

Droit des affaires, se divisant entre le droit commercial (des individus qui pratiquent le commerce) et le droit des sociétés (en un mot, le droit des entreprises).

Mathématiques-statistiques, dans la continuité du programme de mathématiques de la section ES (en beaucoup plus soutenu), avec quasiment aucune géométrie, mais beaucoup de problèmes d’analyse, de probabilités, de dénombrement, de statistique…

Voir les options et matières proposés par prépa

Du reste, les matières de l’université dépendant de chaque prépa, mais elles sont toujours à dominante juridique car permettent de valider deux années de licence de droit.

Une formation unique

Cette pluridisciplinarité en droit et en économie qu’offre la prépa ENS D1 en fait une formation unique puisque c’est la seule à proposer cette double compétence à un niveau aussi approfondi. Cela donne un profil atypique vraiment attrayant aux élèves de D1.